Menu

Présidentielle 2019 : La grande percée d'Idrissa Seck

Vendredi 1 Mars 2019

Le candidat de la coalition "Idy 2019" a administré, en vrai conquérant, une pilule très amère à l'Alliance pour la République (Apr) dans le département de Thiès. Aussi, le ministre Augustin Tine a vu, renseigne L'Observateur, un travail de longue réduit en poussière par le "maître incontesté" de la capitale du rail.

Une reprise en main qui s'explique par plusieurs facteurs. Hormis les raisons affectives, il y a le soutien massif des libéraux suite à l'invalidation de Karim Wade, le vote mouride qui a été d'une rare efficacité, l'apport décisif des recalés Cheikh Hadjibou Soumaré et Pape Diop ainsi que le chômage endémique des jeunes.

Lexpress.sn

Nouveau commentaire :

ACTUALITE | MEDIA | CONTRIBUTION | ANALYSE





Flux RSS



Inscription à la newsletter