Menu

Enseignement d’une présidentielle : Macky Sall plébiscité, Sonko sort des « réseaux sociaux », Idy résiste, Issa Sall sauve les meubles, Madické Niang valide son parrainage

Vendredi 1 Mars 2019

La commission nationale de recensement des votes présidée par le juge Demba Kandji, premier président de la Cour d’appel, a proclamé les résultats provisoires de la présidentielle. Macky Sall a été donné, provisoirement vainqueur du scrutin du 24 février en attendant la décision finale du Conseil Constitutionnel.    

Avec ses 58,27%, le candidat de la coalition Benno Bokk Yaakaar se voit remettre les rênes du pays pour les cinq prochaines années. Un score honorable pour le président sortant qui n’a obtenu son premier mandat qu’au sortir d’un deuxième tour en 2012 quoiqu’il eût obtenu 65% des voix. Ce n’est donc pas exagéré de dire qu’il a été plébiscité.   
   
Derrière lui, pointe Idrissa Seck. L'ancien maire de Thiès qui est le principal gagnant des parrainages a été crédité de 20,50%. Les nombreux soutiens qu’il a eus se sont visiblement traduits en voix car sur les 4 383 879 sénégalais dont les votes ont été validés, il a pu convaincre 898 674. Auréolé de ce score, Idy qui jouait sa survie politique lors de cette présidentielle, a des arguments pour revenir en force. Pourvu que le Rewmi lui accorde les coudées franches.    

Pour sa part, Ousmane Sonko peut être présenté comme la révélation de la présidentielle. Parmi les bénéficiaires de ce que d’aucuns qualifient de plus fort reste, le leader de Pastef vient de se frayer une place de choix dans le landerneau politique sénégalais. À la tête de la coalition SonkoPrésident, il a obtenu 15,67% des voix valablement exprimés, soit 678 065. Il sort ainsi des “réseaux sociaux” dans lesquels l’avaient “cloué” ses détracteurs. L'avenir politique du Sénégal ne se fera pas sans lui.    

Celui qui risque de prendre sa retraite plus tôt que prévu, c’est bien Issa Sall du PUR. L'informaticien a certes connu une évolution (178 533 voix), mais elle reste modeste au regard de son score des dernières législatives, à savoir 148 934 voix (5,10%). Pourtant Serigne Mansour Sy Jamil, le Juge Hamidou Dème et un maire de la coalition Taxawu Dakar ont voté Pur lors de la présidentielle.   
   
De son côté, Madické Niang aura prouvé à plus d’un qu’il n’a pas usurpé son parrainage pour avoir pu amasser 65 002 voix à l'issue de la présidentielle. 
Lexpress.sn

Nouveau commentaire :

ACTUALITE | MEDIA | CONTRIBUTION | ANALYSE





Flux RSS



Inscription à la newsletter